Tragédie ferroviaire

Trecel Mayerthorpe en feu
Photo par la ville de Mayerthorpe via CBC. Cliquez sur l’image pour voir un diaporama de photos.

Mardi dernier, nous apprenions que le pont ferroviaire de Mayerthorpe brûlait comme une torche. Il s’agit d’une voie ferrée toujours utilisée et qui dessert le nord-ouest de la province, contrairement à un incendie semblable (et accidentel) qui a récemment détruit un trécel de bois désaffecté en Saskatchewan. Le feu a été spectaculaire et a entraîné l’évacuation d’une école et de résidences voisines.

Mayerthorpe, c’est une petite ville à environ 130 km au nord-ouest d’Edmonton qui a fait les manchettes nationales il y a un peu plus d’une décennie à cause d’une autre tragédie, policière celle-là.

Mayerthorpe et Edmonton

Le pont ferroviaire est situé juste à côté de la ville (peint en rouge à côté de la flèche):

Mayerthorpe

Ce pont en bois a évidemment été traité au fil des ans pour éviter qu’il pourrisse, mais ces produits, généralement à base de pétrole, ont créé un brasier spectaculaire et impossible à maîtriser. Il ne restait presque rien du pont à la fin de la journée.

Trecel Mayerthorpe brule
Photo par la ville de Mayerthorpe via CBC. Cliquez sur l’image pour voir un diaporama de photos.

Dès la soirée de mardi, l’incendie était considéré suspect. Voici que des accusations criminelles ont été portées contre le fils d’un ancien maire du patelin, pompier de profession et pyromane à ses heures, apparemment. A-t-il été inspiré par l’incendie saskatchewanais? Je l’ignore. Cependant, on peut s’attendre à ce que ces structures, qui sont cruciales pour assurer l’intégrité du système de transport ferroviaire, soient davantage surveillées à l’avenir. J’ignore combien de ponts ferroviaires de bois existent toujours au pays et s’il y a des projets pour les reconstruire en acier, mais j’imagine que les compagnies ferroviaires doivent tirer leurs plans.

Publicités