Petite recette rapide de semaine

Salade quinoa poulet

Saviez-vous que c’était l’année internationale des légumineuses? Oui. Les Nations-Unies ont décidé que les haricots, pois chiches, et autres lentilles devaient être à l’honneur. Après tout, il s’agit d’une source économique et relativement écologique de protéines… et en plus, c’est bon! Je prépare assez souvent des pois chiches (que j’achète secs, donc il faut les faire tremper une nuit avant de les faire cuire) parce que je les aime bien. Et que, une fois cuits, ça se prête à toutes sortes de variations. En voici un exemple. Et si l’on veut faire ce repas à la manière végétarienne, il suffit de faire cuire le quinoa à l’eau plutôt que dans un bouillon de poulet et évidemment d’omettre le poulet à la fin, que l’on pourrait remplacer, par exemple, par des noix. Je n’ai pas vraiment de recette ici; il s’agissait plutôt d’un de ces moments où, ayant jeté un regard dans le frigo, je me suis laissé porter par l’inspiration de ce qu’il y avait et qui ne prendrait pas trop de temps à préparer et ne générerait pas trop de vaisselle. J’étais dans la correction par-dessus les oreilles.

Pois chichesJ’ai donc fait cuire du quinoa dans du bouillon de poulet. Pendant ce temps, dans une poêle sèche, j’ai fait griller des noix de Grenoble en morceaux jusqu’à ce qu’elles commencent à sentir. J’ai retiré du feu puis réservé les noix. Ensuite, dans la même poêle et sans rincer, j’ai fait tomber à feu moyen une demi-échalote sèche dans un peu d’huile d’olive, puis j’ai ajouté des branches de céleri en dés, puis un peu de graine de céleri et de cumin. Après environ une minute, j’ai ajouté les pois chiches déjà cuits et j’ai fait revenir le tout quelques minutes (les pois commençaient à colorer). J’ai arrosé de jus de citron, puis j’ai réduit le feu et ajouté du poivron rouge en dés et de l’oignon vert que j’ai fait revenir quelques minutes avant d’ajouter ensuite le quinoa cuit et les morceaux de noix.

Pois chiches et quinoaEt si l’on veut un plat végétarien, on peut servir immédiatement. Si, comme moi, on a du poulet qui attend de se faire manger, on dépose le mélange de pois chiches et de quinoa dans la casserole ayant servi à faire cuire le quinoa, puis on fait revenir l’autre moitié de l’échalote, puis on ajoute quelques morceaux de poulet déjà cuit dans des aromates (épices pour poulet et piri piri).

Poulet en poêleOn peut, comme je l’ai fait ce soir-là, servir sur un lit de laitue bien croustillante en chiffonnade, ou bien, comme je l’ai fait le lendemain, sur des nouilles de riz… ou sur ce que l’on a sous la main (ou tout seul). Ça nourrit pour pas cher et ça se prépare avec une casserole et une poêle.

Vos commentaires sont toujours appréciés!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s