Un répit

Photo prise par Tia Morari, via Radio-Canada. Cliquez sur l'image pour accéder au site original,
Photo prise par Tia Morari, via Radio-Canada. Cliquez sur l’image pour accéder au site original.

En ce dimanche, la température s’est rafraîchie à travers la province, ce qui a ralenti l’expansion de l’incendie de Fort McMurray. L’incendie se déplace également vers l’est, loin des zones directement habitées, ce qui réduit l’«urgence» de la situation dans la couverture médiatique de l’événement.

Mount Royal UniversityCela me permet de faire un petit détour pour parler brièvement de ce que je faisais à Calgary mardi dernier, alors que le feu a subitement pris la tête d’affiche des nouvelles. J’étais à l’Université Mount Royal, de Calgary pour participer au colloque Foothills des étudiant(e)s en histoire. Contrairement à notre propre conférence étudiante, qui est limitée à nos étudiants, le colloque de Mount Royal est ouvert aux participants à l’échelle du pays. Il y avait des présentateurs du Manitoba, de la Colombie Britannique et d’un peu partout en Alberta, incluant deux de nos étudiantes et une ancienne maintenant étudiante à l’Université de l’Alberta. Ce furent des retrouvailles chaleureuses… et l’occasion de déguster de l’excellente bouffe indienne dans deux restaurants différents.

PommettierEt le temps à Calgary était au beau fixe… et il faisait chaud. C’est lors du souper que nous avons pris ensemble à la fin de la deuxième journée du colloque que nous avons appris ce qui se passait à Fort McMurray. Comme l’une de nos commensales y a passé une partie de sa jeunesse, elle était fort préoccupée par ce qui se passait et que l’on nous annonçait l’évacuation entière de la ville.

Publicités