C’est loin d’être terminé

Fumée toxique à Fort McMurray. Photo fournie par CBC (cliquez sur l'image pour accéder au site original).
Fumée toxique à Fort McMurray. Photo fournie par CBC (cliquez sur l’image pour accéder au site original).

Ce matin, on nous annonçait que, sur une échelle de toxicité de l’air qui va généralement de 1 à 10, l’air autour de Fort McMurray tapait un 38! Comme les températures se réchauffent depuis quelques jours, l’incendie (qui s’est généralement éloigné des zones habitées) a repris de l’ampleur et couvre près de trois cent mille hectares (trois mille kilomètres carrés).

Image tirée du site Wildfire Today. Cliquez sur l'image pour accéder à l'article original.
Image tirée du site Wildfire Today. Cliquez sur l’image pour accéder à l’article original.

Alors que l’on commençait à annoncer un éventuel plan de retour des évacués pour la fin de semaine, ce regain d’ampleur n’a rien pour rassurer.

Dévastation dans le quartier Beacon Hill: la rue au premier-plan (où les maisons sont intactes) est Beale Crescent et celle au fond (où presque toutes sont détruites), Beaverglen Close. Photo par Jason Franson, La presse canadienne, via The Globe and Mail. Cliquez sur l'image pour accéder au site original.
Dévastation dans le quartier Beacon Hill: la rue au premier-plan (où les maisons sont intactes) est Beale Crescent et celle au fond (où presque toutes sont détruites), Beaverglen Close. Photo par Jason Franson, La presse canadienne, via The Globe and Mail. Cliquez sur l’image pour accéder au site original.

Ce soir, on annonce la ré-évacuation des camps de travail au nord de la ville, où l’activité reprenait depuis quelques jours.

Image tirée du site d'Environnement-Canada. Cliquez sur l'image pour accéder aux prévisions actuelles.
Image tirée du site d’Environnement-Canada. Cliquez sur l’image pour accéder aux prévisions actuelles.

Si la météo tient ses promesses, le retour de températures plus fraîches et de bonnes possibilités d’averses en fin de semaine pourraient être source d’espoir, mais rien n’est plus incertain que les prévisions météorologiques en Alberta.

Avec tout ça, voici qu’un autre incendie s’est déclaré, près de Fox Creek (à 260 km au nord-ouest d’Edmonton) et qui tient présentement les résidents sur les dents, prêts à évacuer.

Vivement un peu d’eau…

Advertisements