Travail au jardin

ChaiseÀ quoi servirait-il d’avoir un jardin si on n’y passait pas, de temps à autre, un après-midi à travailler (ou à lire pour le plaisir, ou les deux, quoi)? Mais attendez… je n’étais pas seul, cet après-midi. Quelqu’un avait profité de mon absence momentanée de la chaise pour s’y glisser…

EdgarUn peu de musique pour noyer le bruit de la circulation (nous avons des haut-parleurs installés sous le toit par nos proprios) et de la lecture… et des chats!

FoyerJ’avais une vue imprenable sur le foyer extérieur et sur la remise, juste après avoir donné une coupe de cheveux à la pelouse.

GarageAinsi que sur le garage. Ce que je voyais moins bien, c’était la plate-bande du côté du garage, qui s’épanouit aussi:

Plate-bande garageSous le soleil dardant, qui accentue les contrastes entre les zones très éclairées et celles dans l’ombre, les photos ne sont pas excellentes. Cependant, on voit que les fougères et les hémérocalles s’en donnent à cœur-joie. Les dicentres (cœurs-saignants) sont aussi au rendez-vous.

AncoliesAvant-hier, je vous parlais des ancolies. Les voici en gros plan.

Pivoine arbustiveJuste à côté se trouve une pivoine arbustive dont les bourgeons annoncent déjà une floraison abondante.

Pivoine patioL’autre pivoine, qui se trouve en bordure du patio et qui donne des fleurs doubles et plus spectaculaires, a un feuillage dense et beaucoup de boutons, qui ont encore quelques semaines à vivre avant d’éclore.

DelphiniumHors de l’enclos arrière, les delphiniums qui poussent le long de la maison annoncent eux aussi une floraison hâtive et intense.

MuguetJuste au-dessus d’une abondance de muguets odorants, dont le parfum se répand au sous-sol lorsque nous ouvrons les fenêtres.

Plate-bande côtéCar il y en a tout le long de la maison. On ne voit pas la fenêtre de mon bureau, qui se trouve derrière les delphiniums au fond de la photo, soit vers le devant de la maison.

Plate-bande devantAh… devant la maison, c’est un peu la folie furieuse autour du pot d’annuelles. Il y a deux ans, j’ai dû enlever un génévrier rampant (entre le perron et le pot) qui était bien malade. En son lieu et place, il y a des hostas et quelques autres plantes d’ombre qui n’ont pas encore pointé le bout de leurs feuilles. Quant aux hémérocalles, elles sont fin prêtes et l’arbuste à l’arrière a déjà terminé sa floraison. Il me reste donc, lorsque les plantes qui doivent être présentes là auront fait leur apparition, à sérieusement désherber et à réorganiser cet espace.

2 commentaires sur « Travail au jardin »

  1. Les pivoines et ancolies sont exactement au même stade que chez moi, ce qui est étonnant car le printemps est arrivé bien plus tôt à Dijon.

Vos commentaires sont toujours appréciés!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s