Repas festif

C’était la fin de semaine de l’Action de Grâces et cela commande une dinde. Plus modeste cette année (environ vingt livres seulement), mais qui nous a quand même donné de la belle viande pour plusieurs repas à venir. Je ne l’ai pas farcie cette année, la faisant plutôt cuire sur une mirepoix que l’on peut apercevoir au fond de la rôtissoire, avec un oignon en quartiers dans la cavité. Plus rapide et tout aussi savoureux… Mais, rien de bien remarquable là-dedans… c’est plutôt le dessert qui a retenu notre attention:

Le glaçage aux petits fruits était au départ une blague: en réponse à une question de mon cher et tendre qui me demandait comment j’allais glacer le gâteau préparé la veille, je lui ai répondu: purple. C’était une réponse qui se voulait absurde, mais qui lui a donné l’idée de me demander de faire un glaçage aux petits fruits… délicieux! J’ai simplement pris des fruits congelés (bleuets, mûres et framboises) les ai passé au mélangeur avant de les incorporer à une recette de glaçage. Il a fallu ajouter un peu plus de sucre à glacer pour compenser pour le liquide supplémentaire, mais ce fut un délice.

Sous ce glaçage se trouvait un gâteau à la vanille moelleux et délicieux, réalisé une fois de plus avec une recette de la toujours fiable Stephanie Jaworski, de Joy of Baking. J’avais fait l’expérience, la semaine précédente, de préparer ce gâteau simplement saupoudré de sucre à glacer et j’ai été convaincu. Voici la recette telle que présentée par Stephanie Jaworski (en anglais):

La recette de base est d’une simplicité enfantine et facilement modifiable. On pourrait, par exemple, ajouter des brisures de chocolat ou des petits fruits dans la pâte. J’ai personnellement doublé la recette pour réaliser deux gâteaux que j’ai ensuite coupés pour y insérer de la sauce aux bleuets maison. La recette originale est la suivante:

  • 1 ¼ tasse (165 grammes) de farine tout-usage
  • ¼ tasse (30 grammes) de farine d’amandes (ou d’amandes moulues), que l’on peut remplacer par ¼ tasse de farine tout-usage, mais la farine d’amande ajoute à la texture et au goût
  • 1 cuillerée à thé (4 grammes) de poudre à pâte (levure chimique)
  • ½ cuillerée à thé (2 grammes) de bicarbonate de soude
  • ½ cuillerée à thé (2 grammes) de sel
  • Zeste d’un citron (optionnel)
  • 2 gros œufs (100 grammes) à température ambiante
  • ½ tasse (120 ml/grammes) d’huile végétale neutre (carthame, maïs ou canola)
  • ¾ tasse (180 ml/grammes) de yaourt nature à température ambiante
  • 1 cuillerée à thé (4 grammes) d’essence de vanille
  • 1 tasse (200 grammes) de sucre blanc granulé

On mélange d’abord séparément les ingrédients secs et les ingrédients liquides (qui incluent ici le sucre). On combine ingrédients secs et liquides puis on verse dans un moule à gâteau de 8 pouces (20 centimètres) que l’on enfourne dans un four préchauffé à 350°F (175°C) pendant environ 40 minutes.

Mais qu’y avait-il donc entre les épaisseurs de gâteau? Une sauce aux bleuets préparée de la même manière que la recette de garniture pour tarte aux bleuets:

  • 4 tasses (1 l) de bleuets congelés
  • ¼ tasse (75 ml) de jus d’oranges et de citron
  • Zeste d’un citron
  • Un bâton de cannelle ou cannelle moulue
  • ¼ cuillerée à thé de piment de la Jamaïque
  • ¼ tasse de sucre blanc granulé
  • ¼ tasse de fécule de maïs

Faire bouillir ensemble les bleuets, les jus et les épices pendant une dizaine de minutes (pas besoin de décongeler les fruits). Dans un petit bol, mélanger le sucre et la fécule. Ajouter le mélange sucre et fécule aux petits fruits et laisser épaissir en mélangeant constamment. Laisser refroidir avant de garnir les épaisseurs de gâteau.

C’était un délice. Il en reste un peu… Ça se conserve très bien au frigo si nécessaire, étant donné qu’il s’agit d’un gâteau à l’huile et non au beurre.

Publicités

4 commentaires sur « Repas festif »

  1. Oui. Et on garde quand même les portions raisonnables. Le gâteau se garde très bien au frigo… la viande de dinde est en grande partie allée garnir le frigo en attendant un autre usage.

  2. Non… on essaie de garder la consommation de sel au minimum, donc cela n’a pas été fait. Il n’était même pas farci…

Les commentaires sont fermés.