Chantiers – Centre Sportif

Centre des Jeux du Canada Gary W. Harris vu du nord (entrée principale pour le public). À gauche de l’entrée, on trouve l’aréna. À droite, le gymnase. On repassera sur le gris et le beige, mais bon…

Le temps était nuageux la semaine dernière, lorsque je suis allé sur le campus pour prendre ces photos; comme nous avons bien besoin de pluie, on ne se plaindra pas. Toutefois, là n’est pas mon propos, mais plutôt, comme je l’annonçais hier, je veux simplement faire une petite mise à jour au sujet des progrès accomplis dans les divers chantiers sur le campus. Ceci dit en passant, si cela ne vous passionne pas, tant pis… je fais aussi cela pour me souvenir.

Portique sud et locaux d’enseignement vus du côté est (en provenance de l’édifice principal du collège).

Cela fait presque deux ans que je vous ai parlé du chantier de ce centre sportif qui prend forme à l’ouest du bâtiment principal du collège. À l’époque, la charpente prenait forme, mais surtout je vous ai présenté les plans de cet édifice qui comprend un aréna et un grand gymnase, en plus d’une piste de course, d’une salle de conditionnement physique, d’espaces d’enseignement et, bien entendu, de tous les services afférents. Les bureaux de Hockey Alberta, qui sont présentement hébergés à loyer dans l’édifice principal du collège, sont aussi destinés à y déménager.

Voici quelques photos du Centre prises par le personnel du collège (personnellement, je ne suis pas encore allé à l’intérieur du bâtiment). On trouve ces photos et plusieurs autres sur une galerie virtuelle accessible ici. Si vous cliquez sur les images, vous trouverez une version en haute résolution sur le site original.

Vue de la façade ouest de l’édifice, visible de l’autoroute. Il s’agit là du gymnase (et dans la partie arrière, des espace d’enseignement).
Escalier et grand hall (vue vers le sud). Au fond, on voit les courts de squash et l’entrée des espaces d’enseignement. L’aréna se trouve derrière le photographe et à droite on trouve le grand gymnase.
Entrée nord de l’édifice. La signalisation en français est obligatoire par le fait qu’il s’agit d’un édifice utilisé pour les Jeux du Canada.
La piste de course à pied qui fait le tour du grand gymnase au deuxième étage (vue vers le nord à partir du coin sud-ouest).
L’aréna (surface de glace) vu du coin sud-ouest. Les dimensions de la patinoire soit ajustables, de sorte qu’elles peuvent convenir aux normes internationales ou à celles de la Ligue Nationale de Hockey. La construction de la patinoire a requis la création d’un système réfrigérant sous la surface bétonnée (ce qui ne surprend pas), mais aussi l’installation, sous celui-ci, de conduites chauffant le sol pour éviter la formation de pergélisol, ce que je ne savais pas. On en apprend à suivre les travaux de construction!

La construction de l’édifice est presque terminée; on en est à mettre les touches finales et à installer l’équipement électronique et autre. Le terrassement progresse également. Le stationnement a été aménagé et pavé et l’éclairage installé.

Nous avons eu droit à une surprise lorsque cette charpente a fait son apparition en mars dernier. Pendant sa mise en place, je me demandais si nous aurions droit à une galerie couverte de plaques de verre reliant l’édifice principal du collège au centre sportif (ce que je ne me souvenais pas avoir vu sur les plans originaux). Étant donné l’ensoleillement ici, cela aurait été plutôt stupide, sauf, peut-être, pour faciliter le déneigement. Mais quelques jours plus tard, ceci a fait son apparition:

Tiens, tiens! La bonne idée! Ce n’est pas une galerie au toit étanche, mais cela procure à la fois de l’ombre et un peu d’abri en cas de pluie… en plus de produire de l’énergie. En fait, les 276 panneaux photovoltaïques de la galerie vont produire environ 105 MW d’électricité (sur une base annuelle, je suppose), selon l’information fournie ici. En plus de cela, le toit du centre est aussi couvert de panneaux photovoltaïques.

Sous peu, on pourra entrer dans ce nouvel édifice, qui devrait être inauguré pour l’enseignement durant la session d’automne. On espère que ce centre, qui est aussi destiné à servir la communauté, remplira sa mission. Après tout, il aura coûté la rondelette somme de quatre-vingt-huit millions de dollars.

Publicités