Au jardin!

C’est apparemment la saison de la floraison la plus abondante pour cet été… tout semble exploser de couleur dans notre jardin. D’abord, il y a le buisson des pivoines qui jouxte la terrasse, toujours aussi belles et odorantes.

Et des iris… et des lupins… et une autre pivoine, dont la floraison est plus foncée (la photo, prise le soir, ne rend pas vraiment justice).

Les dicentres de la plate-bande près du garage ont à peu près terminé leur fleuraison, mais c’est le tour des hémérocalles… une des trois sortes. Le hosta est superbe cette année.

L’autre plate-bande de la cour arrière a bien besoin de désherbage, mais c’est quand même une orgie de fleurs… tout près d’un amélanchier dont les fruits ont commencé à mûrir. La photo a été prise deux jours après la précédente… les lupins jaunes achevaient de fleurir, laissant la place à ceux-ci:

Et les lys commencent à se donner en spectacle.

Le pot qui occupe le foyer extérieur depuis l’été 2008 (il faudrait bien que je remplace le pot de plastique) est rempli d’annuelles, tout comme celui à l’avant de la maison.

Le long du trottoir du côté de la maison, ce sont les delphiniums qui ont pris le relais des muguets…

En façade, a plate-bande aménagée à l’été 2016 a atteint une certaine maturité: les arbustes ont pris du volume.

Dans la partie ouest, cet arbuste dont j’ai oublié le nom fleurit désormais abondamment.

Dans la partie est, ce sont les rosiers (qui avaient connu des heures difficiles l’an dernier) qui se sont lancés dans une floraison colorée et abondante. Oui, il a également fallu remplir un peu avec des annuelles, mais ce n’est que temporaire…

Publicités

4 commentaires sur “Au jardin!

  1. C’est très joli. La platebande devant la maison est du plus bel effet.
    Est-ce que l’arbuste dont tu as oublié le nom ne serait pas un aronia ?

  2. Une belle palette de couleurs. On se croirait en France, sauf qu’en France toutes ces fleurs sont le plus souvent cachées par les murs et les haies qui protègent la plupart des jardins, cours et gazons privés des regards.

  3. krn, merci du compliment. Quant à l’arbuste, ce n’est pas un aronia (il ne produit pas de baies), mais je vais faire une brève recherche; il faut justement que je passe au centre-jardin plus tard aujourd’hui.
    Olivier, icl, les palissades sont très rares, même en ville; par contre, j’avais été surpris lors d’une visite à Chicago de me promener sur des rues où presque toutes les maisons avaient l’air de forteresses entourées de murailles… Ici, les rues sont largement ouvertes au regard. Notre cour arrière, toutefois, est fermée d’une palissade de deux mètres, ce qui nous permet d’y laisser gambader messieurs Edgar et Rusty.

Vos commentaires sont toujours appréciés!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.