«Tourtière» végétarienne

Que fait-on au temps des Fêtes lorsque des non-carnivores se pointent le nez? Trop souvent, nos tablées des Fêtes de fin d’année font la part belle aux protéines animales, mais les végétarien(ne)s doivent se contenter de la salade et des pommes de terre…

Nous avons quelques amis végétariens et cela m’a amené, avec les années, à apprendre certaines techniques et à improviser des adaptations aux recettes que je prépare souvent, dont, ici, la tourtière. Celle-ci fut un succès particulier, si bien que je voulais noter la recette ici, surtout pour ne pas l’oublier.

J’ai aussi utilisé une nouvelle recette de pâte à tarte (que l’on trouve ici) en réduisant la quantité de sucre à 1 cuiller à thé (5 ml). La garniture (pour une tourtière de 8 pouces (20 cm) de diamètre est donc composée de:

Une vingtaine de champignons de Paris moyens débités en morceaux (on pourrait évidemment utiliser une combinaison de champignons divers pour varier les saveurs.

  • Un demi-oignon haché fin
  • Une gousse d’ail (ou plus, au goût)
  • Une cuiller à thé de beurre (environ) avec une touche d’huile végétale
  • Une lampée de jus de citron
  • Une tasse (250 ml) de pois chiches cuits
  • Assaisonnements au choix (du cumin, du sel, du poivre et du piri-piri dans mon cas)
  • Un demi-paquet (125 grammes) de tofu coupé en dés d’environ un demi-centimètre
  • Un reste de pommes de terres et de carottes rissolées

Comme on peut le voir par la liste des ingrédients, il y avait là une certaine dose d’improvisation, mais je cherchais à ce que cela soit goûtu. On pourrait évidemment modifier la chose; entre autres, j’y ajouterais des morceaux de noix rôties pour la texture et pour le goût, mais mon cher et tendre ne peut présentement pas en manger, appareil orthodontique oblige.

Donc, dans une grande poêle on fait revenir à feu vif dans un peu de beurre et d’huile (pour éviter que le beurre brunisse), les champignons, l’ail et l’oignon. À mi-cuisson, on assaisonne de cumin. En fin de cuisson, lorsque les champignons sont bien dorés, on ajoute les pois chiches et on arrose de jus de citron. Comme je préparais deux tourtières, j’ai répété l’opération deux fois; il importe de ne pas remplir la poêle lorsque l’on fait revenir des champignons, sinon ceux-ci vont bouillir dans leur jus plutôt que de dorer. Laisser chambrer les champignons dans un bol, puis les déposer dans le bol du robot culinaire.

Sans rincer la poêle, verser une lampée d’huile et y faire revenir le tofu à feu moyen-vif, jusqu’à ce qu’il prenne une belle couleur dorée. Ajouter aux champignons dans le robot culinaire. J’avais un reste de pommes de terre et de carottes rissolées d’un repas précédent que j’ai aussi ajoutées. Celles-ci ont contribué à la consistance du pâté en plus de donner un petit goût sucré (les carottes). Assaisonner de sel, poivre, et piri-piri. Pulser à quelques reprises (il importe que le mélange soit grumeleux et ne devienne pas une pâte lisse). Garnir une abaisse de pâte et recouvrir d’une autre abaisse. Enfourner dans un four préchauffé à 350° F (175°C) pendant 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit dorée. Servir bien chaud et napper d’une béchamel au lait (ou d’une autre sauce de son choix).

Un délice, je vous dis!

Vos commentaires sont toujours appréciés!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.