Journée nationale des Autochtones 2018

Logo-en-tête publié sur le site de Radio-Canada. Source inconnue.

Hier, c’était la Journée nationale des Autochtones au Canada, une célébration qui devrait en fait être jour férié au même titre que la Fête du Canada (généralement boudée par les Autochtones pour son sens colonial). Pour la première fois, Oyaté et moi nous sommes rendus à l’une des activités locales: un mini powwow qui se tenait dans l’un des grands hôtels de la ville en conclusion d’une journée de conférence.

C’était, disons-le franchement, bien modeste et cela reflétait les perspectives autochtones urbaines, mais c’est quand même un pas dans la bonne direction pour l’éducation de la population non-autochtone, qui était nombreuse. Nous y avons aussi revu des amis et connaissances que nous n’avions pas vus depuis un bout de temps. D’ici quelques semaines nous serons présents à de «vrais» powwows sur réserve. Pour moi, cela marquait un bon début de vacances.

Publicités

Dix ans déjà!

Voilà que ce badge apparaît sur mon tableau de bord… J’ai omis de souligner les dix ans de ce blogue, lancé sur la plateforme Blogspot en janvier 2008 puis déplacé ici en juin de la même année… il y a dix ans aujourd’hui. J’ai gardé la propriété de l’adresse sur Blogspot et j’y publie épisodiquement des articles sur mon travail. Ce blogue a eu des hauts (surtout les deux premières années) et des bas (par la suite), mais il continue à remplir sa mission originale: parler de la vie en Alberta pour cet expatrié de sa province d’origine… et curieusement, mon lectorat demeure surtout Français d’outre-Atlantique.

J’ai dû prendre une pause ces derniers jours… Je reviendrai avec les photos promises du défilé de la Fierté. Je dois toutefois terminer mes rapport de fin d’année avant la fin de la semaine et entre-temps me rendre à Edmonton à deux reprises. Promis: je ne vous ai pas abandonnés.

Une autre année s’achève et on célèbre

Photo publiée sur le site du Collège de Red Deer. Cliquez sur l’image pour accéder au site et voir une vidéo de la collation des grades 2017.

Cette année est la dernière pour la collation des grades au parc Westerner, mais cela ne rend pas la chose moins solennelle et festive. Que se passe-t-il pour que l’on déménage la chose? L’inauguration prochaine du Centre des Jeux du Canada Gary W. Harris au collège (dont je reparlerai bientôt) permettra dorénavant sa tenue sur le campus.

Un article d’un site de nouvelles locales parle de l’événement… on m’y voit (de dos) en toge rouge pendant quelques secondes…

Fleur de valentin

Une fois n’est pas coutume… une douzaine de roses pour l’homme de ma vie. Pour la première fois en 8 ans de vie commune! Bon. Il a bien fallu qu’Oscar s’amuse à renverser le grand verre où je les avais mises, mais c’est tout de même si beau.

Adorable, mais…

Près de chez nous il y a une série de maisons qui hébergent des personnes ayant des problèmes de santé mentale (un résultat du processus de désinstitutionnalisation qui a culminé par la fermeture complète, il y a quelques années, du Centre Michener tout près). À l’Halloween et à Noël, toutes ces maisons se lancent dans une frénésie de décoration absolument adorable qui a pour résultat de donner une rue très festive.

C’est devant l’une de ces maisons que nous avons vu, lors de nos pérégrinations vespérales (nocturnes, disons), cette décoration un peu particulière. C’est très joli… mais qu’est-ce au juste? Un chat? Un chien? Un bébé renne? Un amalgame étrange entre divers quadrupèdes qui donne un résultat que l’on pourrait assimiler à l’ornithorynque? Vos suggestions sont les bienvenues!

Féérie hivernale

Comme chaque année, le parc devant l’hôtel de ville prend des airs féériques pour la fin d’année. Le temps doux des derniers jours s’y prêtait et, lors de l’une de nos promenades vespérales, Oyaté et moi avons pris quelques clichés dans le parc… et quelques vidéos.

Il y a aussi une grande épinette maigrelette (elle pousse là, on ne l’y a pas apportée pour l’occasion) qui se fait décorer chaque année. Pourtant, cette année, il me semble qu’ils ont quelque peu raté l’effet… mais l’intention est là!

La fête franco-albertaine bat son plein!

Gribbit, la mascotte de la Fête franco-albertaine. Photo tirée de la page Facebook de la FFA. Cliquez sur l'image pour accéder au fichier original.
Gribbit, la mascotte de la Fête franco-albertaine. Photo tirée de la page Facebook de la FFA. Cliquez sur l’image pour accéder au fichier original.

Nous ne pouvons malheureusement pas y être, puisque nous participons à deux powwows en fin de semaine (et qu’on ne peut pas être partout en même temps), mais la Fête franco-albertaine, le grand rassemblement de camping familial des francophones de la province, bat son plein, toujours au David Thompson Resort, à l’ouest de Red Deer. Bonne poursuite à un événement dont la popularité ne se dément pas! Pour ma part, je n’ai participé à cette Fête qu’une seule fois, en 2009, lorsqu’elle se tenait à Saint-Paul.

Pour d’autres détails, n’hésitez pas à consulter (et à aimer!) leur page sur Fesse-de-Bouc.

Pendant ce temps, nous…

Poster tiré de la page facebook du powwow Enoch. Cliquez sur l'image pour accéder au fichier original.
Poster tiré de la page facebook du powwow Enoch. Cliquez sur l’image pour accéder au fichier original.
Poster tiré de la page Facebook du Powwow Alexis. Cliquez sur l'image pour accéder au fichier original.
Poster tiré de la page Facebook du Powwow Alexis. Cliquez sur l’image pour accéder au fichier original.