Au jardin!

C’est apparemment la saison de la floraison la plus abondante pour cet été… tout semble exploser de couleur dans notre jardin. D’abord, il y a le buisson des pivoines qui jouxte la terrasse, toujours aussi belles et odorantes.

Et des iris… et des lupins… et une autre pivoine, dont la floraison est plus foncée (la photo, prise le soir, ne rend pas vraiment justice).

Les dicentres de la plate-bande près du garage ont à peu près terminé leur fleuraison, mais c’est le tour des hémérocalles… une des trois sortes. Le hosta est superbe cette année.

L’autre plate-bande de la cour arrière a bien besoin de désherbage, mais c’est quand même une orgie de fleurs… tout près d’un amélanchier dont les fruits ont commencé à mûrir. La photo a été prise deux jours après la précédente… les lupins jaunes achevaient de fleurir, laissant la place à ceux-ci:

Et les lys commencent à se donner en spectacle.

Le pot qui occupe le foyer extérieur depuis l’été 2008 (il faudrait bien que je remplace le pot de plastique) est rempli d’annuelles, tout comme celui à l’avant de la maison.

Le long du trottoir du côté de la maison, ce sont les delphiniums qui ont pris le relais des muguets…

En façade, a plate-bande aménagée à l’été 2016 a atteint une certaine maturité: les arbustes ont pris du volume.

Dans la partie ouest, cet arbuste dont j’ai oublié le nom fleurit désormais abondamment.

Dans la partie est, ce sont les rosiers (qui avaient connu des heures difficiles l’an dernier) qui se sont lancés dans une floraison colorée et abondante. Oui, il a également fallu remplir un peu avec des annuelles, mais ce n’est que temporaire…

Publicités

Lupins

Il avait plu la semaine dernière, lorsque j’ai remarqué un reflet étrange au centre des feuilles des lupins qui commençaient à s’épanouir dans la plate-bande de la cour arrière. En m’approchant, j’ai pu constater qu’il s’agissait de gouttes de pluie emprisonnées… Fascinant. Bon, la lumière n’étais pas excellente, mais j’ai fait ce que j’ai pu.

Entracte: Excursion au jardin

Petite pause dans l’histoire des chantiers sur le campus pour parler fleurs… parce que c’est maintenant le début de la vraie floraison. Les dicentres (cœurs-saignants) sont particulièrement prolifiques cette année. Il me faudrait en planter quelques autres…

Et la floraison est loin d’être terminée… comme on peut le voir sur la fin de ces ramures qui promettent encore quelques semaines de fleurettes.

Le muguet, pour sa part, achève sa floraison sur le côté de la maison, mais il commence à peine en façade.

Les ancolies sont de toute beauté… et curieusement semblent se répandre par elles-mêmes par semis. J’en retrouve assez loin de leur plate-bande originale.

Toutes délicates, ces clochettes continueront à fleurir pour deux ou trois semaines encore.

Iris1
Photo: Oyaté

Les iris n’ont pas encore éclos… mais on devine bien qu’ils ne tarderont pas…

Iris2
Photo: Oyaté

Tiens! C’est quoi, cette fleur au milieu du bosquet d’iris? Rapprochons-nous…

Iris3
Photo: Oyaté (détail).

Ça vous regarde avec une certaine intensité…

Et puis ça éclos à un autre endroit du jardin… avec de la compagnie! Ces deux plantes qui ont peur de l’eau…

Jardinage de fin de semaine

Il y a de cela deux ans, je vous avais montré le développement, pas à pas, de cette plate-bande à l’avant de la maison… Deux ans plus tard (enfin, vingt-trois mois, on ne chipotera pas), les arbustes ont grandi… mais il faut aussi s’adonner au joyeux travail de désherbage. Cela m’a occupé une bonne partie de la fin de semaine, question non seulement de dégager la plate-bande et d’y ajouter quelques annuelles, mais aussi de désherber les autres zones fleuries autour de la maison. C’était le cas de celle qui se trouve juste devant la maison (au fond de la photo ci-haut) et que je vous montre à mi-parcours:

À gauche, la zone nettoyée, où il ne reste plus que les muguets qui tentaient de sortir au milieu de toute cette mauvaise herbe. À droite, une plante dont j’ignore l’identité mais qui a complètement envahi ces espaces et que j’essaie de mon mieux d’éradiquer. On verra comment ça évoluera au cours de l’été.

 

Un lilas pour Olivier

Voilà. Cette photo est pour Olivier. Notre lilas a définitivement commencé à fleurir hier. Il y a des lilas en fleurs un peu partout dans la ville et tout ça embaume merveilleusement!

Ailleurs au jardin…

hosta muguetsL’automne et le temps frais s’installent… et les hosta se sont affaisés. Il me restera à leur faire une dernière toilette avant l’hiver. Quant aux muguets, ils donnent encore de jolies couleurs au côté de la maison. Le temps étant doux, je n’ai pas encore eu besoin d’enlever les moustiquaires du sous-sol pour installer les contre-fenêtres, mais cela ne saurait tarder…

Baroud d’honneur!

plate-bande-debut-octobreLa persistance des tagetes m’impressionne. Notre plate-bande est toujours en pleine floraison, et ce malgré la date tardive. Cela ne peut que me réjouir! D’ailleurs, j’en ai profité en fin de semaine pour lui faire un brin de toilette… jusqu’à l’ultime moment où il faudra déraciner toutes les annuelles qui restent et nettoyer les feuilles mortes. Cette plate-bande est vraiment un succès!