Derniers adieux

Voilà. C’est fait. Le 14 août dernier, nous avons dit adieu à Clio. Cela a pris un bon deux semaines avant que le paiement nous parvienne, mais c’est quand même réglé.

Ironiquement, depuis deux semaines, je suis bombardé de nouvelles par Volkswagen, qui annonce maintenant qu’une réparation est désormais disponible pour les modèles 2009 à 2014 de véhicules TDI. Toutefois, je ne regrette pas la décision que nous avons prise. Oui, Clio était l’un des véhicules les plus agréables à conduire que j’aie possédé et elle était très économique, mais elle avait dépassé les cent cinquante mille kilomètres (en fait, si nous n’avions pas acheté Daphné (que l’on voit juste à côté) l’an dernier, elle aurait plutôt eu environ cent quatre-vingts mille kilomètres au compteur) et l’offre qui nous a été faite dépassait de loin ce que nous aurions éventuellement pu obtenir à la revente. Donc… pas de regrets. Je suis seulement heureux de savoir que, grâce à cette réparation, elle n’ira peut-être pas directement à la casse…

Publicités

Dix ans. Une semaine.

Dix ans. Dix ans cette semaine que j’habite ici. J’ai complété le processus de déménagement au début du mois d’août 2007. Et il semble que je serai ici pour un bout de temps encore. Je pourrais me lancer dans une longue rétrospective, mais je n’en ai ni l’envie ni l’énergie…

Une semaine. C’est le temps qu’il reste à Clio avant son retour chez le concessionnaire. Les pages se tournent! Quant à publier régulièrement sur cette plateforme, il faudra plutôt se contenter de mes billets épisodiques. Je continue à cuisiner… la vie prend un peu le pas sur la présence en ligne, toutefois.

Mini-quiches préparées hier pour le souper. Comme il fallait accommoder des goûts différents et des restrictions alimentaires (végétarisme), il était plus facile de préparer des portions individuelles. On prend la recette déjà publiée ici et on adapte les garnitures et proportions à l’avenant!

Petite chronique estivale

Non, nous n’avons pas acheté une voiture supplémentaire. En fait, la Jetta blanche était une voiture de location pour nous rendre à l’aéroport de Calgary début juin pour prendre l’avion vers Ottawa. Comme nous allions êtres partis deux semaines, il en coûtait moins de louer des véhicules pour nous rendre, puis pour revenir, que de payer deux semaines de stationnement. Toutefois, ce soir-là, on aurait dit que nous venions d’ouvrir notre propre concession Volkswagen. Elle fut un charme à conduire, cette Jetta, soit dit en passant. Aussi, les jours de Clio (la Golf rouge, à gauche) sont désormais comptés. Nous avons enfin, plus d’un an après l’annonce d’un programme de compensation pour les propriétaires de véhicules diésel «truqués», une date à laquelle nous la rendrons au concessionnaire. Elle a passé l’hiver au garage… et ne sera bientôt plus des nôtres.

Le pont de la paix à Calgary, le soir de notre séjour avant le départ. La lumière était trop parfaite. On voit toutefois que si le plan originel de Calatrava avait été suivi et que l’intérieur avait été peint en blanc, cela aurait encore mieux…

Survol d’une ville et d’un symbole bien connus après escale à Pearson.

Il y avait de bien bons desserts (et de bons souvenirs) à Ottawa…

Preuve que les traditions établies localement trouvent toujours un écho global à notre époque. Un pont piétonnier qui enjambe le canal Rideau «croule» sous les cadenas d’amour comme le Pont des Arts à Paris.

En Alberta, j’ai trop souvent la nostalgie des fromages. Nous nous sommes quelque peu payé la traite chez Vineyards, à Ottawa.

À notre retour, toutefois, mauvaise surprise. Une tempête s’est abattue sur Red Deer le 20 juin. Les dommages chez nous ont été somme toute mineurs: un arbre a détruit deux sections de clôture de la cour arrière et un autre, à l’avant, s’est abattu sur la ligne d’alimentation électrique de la maison. Résultat: cinq jours sans électricité à vivre comme au camping. Les chats ne s’en sont pas plaint. Nos propriétaires se sont une fois de plus montrés plus que diligents.

Après notre retour, nous avons passé quatre jours excitants comme bénévoles aux WIN Games (World Indigenous Nations Games) qui se déroulaient dans des communautés autochtones aux alentours d’Edmonton. Ci-haut, le grand chef Wilton Littlechild, idéateur de cette compétition, durant les cérémonies d’ouverture, puis la compétition de souque à la corde entre la délégation du Panama et une équipe canadienne, et enfin un «Haka» par la délégation Maorie durant les cérémonies de clôture.

Mes lectrices et lecteurs canadien(ne)s entendent parler des feux de forêt qui font rage depuis plus d’un mois en Colombie Britannique via les médias d’information. Ici, certains jours (c’est d’ailleurs encore le cas aujourd’hui), nous en respirons la fumée.

L’été nous apporte aussi, comme toujours, son lot de météo inquiétante. Ces nuages n’avaient bien sûr rien à voir avec la météo qui, il y a trente ans, a apporté une tornade dévastatrice sur Edmonton. Toutefois, lorsqu’ils nous sont passés au-dessus du crâne, environ une demi-heure après la prise de cette photo, la course était un peu plus ardue dans le vent et les petits grêlons. Et oui, je continue l’entraînement avec mon cher et tendre. Une dizaine de livres en moins depuis avril.

Le jardin fleurit toujours…

La clef du mystère

daphne-concessionnaireDepuis quelques jours, je laissais tomber des indices… Voici donc Daphne, notre nouvelle acquisition. Depuis quelque temps, avec la venue probable d’un programme de compensation pour les propriétaires de véhicules diésels affectés par l’installation d’un logiciel truqueur par Vokswagen, nous avions commencé à chercher un remplacement pour Clio. Celle-ci se porte bien, mais avec plus de 150 000 km au compteur, il est évident qu’elle n’est plus neuve et que les coûts d’entretien vont commencer à augmenter. Ceci s’ajoutant à l’incertitude quant à la solution technique qui sera apportée au problème des moteurs diésels nous a convaincus que nous allons tirer parti de l’option de rachat proposée aux propriétaires de véhicules affectés si, tel que prévu, le programme canadien ressemble à ce qui se fait au sud de la frontière.

daphne-arriere-concessionnaire
Les autocollants et le cadre de plaque du concessionnaire ont pris le bord assez rapidement…

Pendant notre recherche, il est aussi devenu évident que Clio, qui satisfaisait pleinement à nos besoins au moment de son achat, en 2011, était devenue un peu exigüe. Nous cherchions donc quelque chose d’un peu plus spacieux: soit une familiale, soit un petit utilitaire. Nous n’avons pas exploré que Volkswagen et pas seulement ce modèle, mais comme on nous offrait un taux de financement plutôt imbattable et un rabais en tant que propriétaire de véhicule diésel affecté le dieselgate, le Tiguan nous a semblé le meilleur achat pour répondre à nos besoins.

daphne-poste-conduiteJ’ai bien tenté d’obtenir la version à transmission manuelle, mais cela était pratiquement impossible à moins que je me résigne à opter pour un véhicule blanc, noir, ou gris. De plus, la version manuelle n’offre pas l’option à quatre roues motrices… nous avons finalement opté pour un véhicule à transmission automatique (m’y ferai-je?) dans la version «édition spéciale», qui était le seul moyen d’obtenir certaines des options que nous désirions sans pour autant avoir des sièges en cuir ou le toit ouvrant (deux options que nous ne voulions pas). Le tableau de bord est tellement identique à celui de Clio que la transition s’est faite assez naturellement. La position de conduite légèrement plus élevée est aussi appréciée sur les routes albertaines.

daphnesubEt Oyaté voulait absolument, après avoir vu une version intégrée offerte par Volkswagen, faire installer un caisson de basses sous le coffre. C’est fait. Et le son est véritablement amélioré. Il a fallu sacrifier un espace de rangement secondaire, mais ça vaut la peine.

vwtiguancanolaNous lui avons fait faire une petite virée le jour de son achat… question de tester la chose. Comme le canola est en fleurs dans la région d’Edmonton, nous en avons profité pour prendre quelques photos.

daphne-et-clioJusqu’ici nous sommes entièrement satisfaits de notre achat… à savoir ce qu’en pense sa sœur aînée, Clio… c’est autre chose. Ici, elle souffrait quelque peu de la comparaison, crottée qu’elle était d’avoir parcouru la province pendant un mois.

Volkswagen se fait attendre

VW Update 2017-7-29
Mise à jour publiée aujourd’hui sur le site de Volkswagen Canada. Cliquez sur l’image pour accéder à la page originale.

À la fin juin, je vous faisais part de l’avancement du dossier concernant les compensations que Volkswagen offrira aux propriétaires de véhicules diésel sur lesquels on a installé un logiciel truqueur qui les fait paraître plus «propres» qu’ils le sont en réalité. Nous faisons partie des propriétaires concernés, Clio étant une Golf TDI 2011. On nous a alors annoncé une mise à jour concernant les véhicules canadiens pour le 26 juillet (puis pour le 29). En tête de cet article, on trouve la mise à jour publiée sur le site de Volkswagen et qui a suivi la mise à jour suivante, parue lundi:

Mise à jour publiée le 26 juillet sur le site de Volkswagen Canada. Cliquez sur l'image pour accéder à la page originale.
Mise à jour publiée le 26 juillet sur le site de Volkswagen Canada. Cliquez sur l’image pour accéder à la page originale.

On ne sait donc rien au Canada, alors que les choses avancent aux États-Unis. Dire que je suis déçu est un euphémisme. Que je me sens trompé? Pas vraiment, mais vraiment déçu du manque de progrès dans le dossier. Avec tout ça, on ne saura probablement pas avant la fin de l’année quel genre de compensation nous sera offerte. On ne peut qu’attendre…

Des nouvelles???

TDICette photo, prise peu après la prise de possession de Clio en juin 2011, montre clairement qu’elle fait partie des onze millions de véhicules sur lesquels Volkswagen a installé un logiciel tricheur qui lui permet de passer avec succès les tests d’émissions tout en émettant, en usage normal, une quantité de polluants très supérieure aux normes nord-américaines. C’est assez malheureux et, même si les émissions prétendument réduites n’étaient par le principal motif de l’achat de ce véhicule (nous en apprécions toujours l’économie de carburant), cela reste préoccupant.

GrilleEn tant que propriétaire d’un véhicule sujet au rappel, je me tiens au courant des développements du dossier. Nous avons déjà reçu, en janvier, le premier élément du programme de compensation, soit deux cartes de crédit prépayées, l’une, de 500$ à utiliser exclusivement chez un concessionnaire Volkswagen et une autre du même montant, qui pouvait être utilisée n’importe où. Il nous reste encore un peu de crédit sur la carte concessionnaire, qui servira bientôt lors du prochain entretien régulier. L’autre carte a surtout servi à acheter de l’épicerie en février, au moment où l’argent se faisait rare…

Le 21 juin était la date butoir fixée par un tribunal californien pour le règlement définitif du litige qui oppose l’administration environnementale de cet état (à l’origine du scandale) et Volkswagen. Cette date a été repoussée à aujourd’hui, et nous devions alors aussi savoir ce qu’il adviendrait de la portion canadienne du règlement du litige. Toutefois, un nouveau délai a été accordé au Canada, jusqu’au 26 juillet prochain. Il faudrait donc attendre pour savoir si nous bénéficierons d’un règlement semblable à celui au sud de la frontière (ce qui est assez probable). Les rumeurs font état d’une compensation financière, ainsi que du choix du rachat du véhicule à sa valeur en septembre 2015 (avant l’éclatement du scandale) ou sa réparation gratuite pour le mettre au norme. C’est dans ce dernier cas que le bât blesse, car nous ne savons toujours pas en quoi cette réparation consistera et l’impact qu’elle aura sur la performance et l’économie d’essence du véhicule. Nous sommes donc toujours en suspens; cette mise à jour a été affichée sur Fesse-de-Bouc (cliquez sur l’image pour accéder au document en lien):

VWTDIJ’ai aussi reçu ce message par courriel aujourd’hui. Je le recopie ici pour le bénéfice de lecteurs canadiens qui pourraient être propriétaires de véhicules affectés mais qui ne se seraient pas inscrits sur le site canadien de Volkswagen:

AVIS : COMPTE-RENDU CONCERNANT LES ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES PROPOSÉES RELATIVEMENT À LA CERTIFICATION ET LA CONFORMITÉ DES ÉMISSIONS DES VÉHICULES DIESEL VOLKSWAGEN ET AUDI POUR LES MODÈLES DES ANNÉES 2009 À 2016

Veuillez lire attentivement le présent avis.

Compte-rendu des procédures canadiennes

Parmi un nombre de procédures intentées à travers le Canada, le 22 octobre 2015, une action collective pancanadienne a été déposée en Ontario et le 22 septembre 2015, une action collective québécoise a été déposée au Québec, toutes deux alléguant que certaines compagnies Volkswagen et Audi (les «défenderesses Volkswagen et Audi») ont fabriqué et/ou installé des dispositifs de contrôle d’émissions, y incluant un dispositif de mise en échec dans certains véhicules Volkswagen et Audi équipés de moteur diesel (les «actions collectives»). Des juges de gestion de l’instance de la Cour Supérieure de l’Ontario et de la Cour Supérieure du Québec ont été nommés dans les actions collectives (les «Tribunaux»).

Les véhicules concernés

Dans ces actions collectives, les demandeurs demandent des mesures correctives et compensatoires concernant tous les véhicules affectés dans toutes les provinces et territoires du Canada. Les véhicules concernés sont les suivants:

Modèle diesel Année-modèle (inclusivement)
Volkswagen Jetta 2009-2015
Volkswagen Jetta Wagon 2009
Volkswagen Golf 2010-2013, 2015
Volkswagen Passat 2012-2015
Volkswagen Beetle 2013-2015
Volkswagen Golf Wagon 2010-2014
Volkswagen Golf Sportwagon 2015
Audi A3 2010-2013, 2015
Audi A6, A7, A8, Q5 2014-2016
Audi Q7 2009-2015
Volkswagen Touareg 2009-2016

Vous avez reçu cet avis puisque que vous êtes ou avez déjà été propriétaire ou locataire d’un véhicule affecté, ou parce que vous avez exprimé un intérêt dans les actions collectives. Le fait d’avoir reçu cet avis ne signifie pas que vous êtes un membre du groupe.

Négociations

Les demandeurs et les défenderesses Volkswagen et Audi (les «Parties») sont en discussions relativement à un règlement potentiel et des mesures correctives et compensatoires relatives aux véhicules concernés au Canada.

Le ou avant le 29 juillet 2016, les Tribunaux recevront un compte rendu des discussions de règlement.

Rien n’est requis de votre part à ce moment-ci et vous n’avez pas besoin d’engager un avocat.

Si les parties concluent un règlement, les conditions du règlement seront rendues publiques et un avis du règlement sera fourni. Dans l’éventualité d’un règlement, le groupe sera défini et les membres du groupe auront l’occasion de s’objecter au règlement, de même que de s’exclure du règlement.

Pour obtenir plus d’information

Si vous avez des questions concernant l’état des actions collectives dans lesquelles ces négociations ont présentement lieux, veuillez visiter: volkswagenclassaction.com (pour toutes les provinces sauf le Québec) ou recourscollectif.info (résidents du Québec seulement). Pour de plus amples informations concernant comment les défenderesses Volkswagen et Audi ont répondu aux allégations des actions collectives, veuillez consulter www.vwemissionsinfo.ca ou www.audiemissionsinformation.ca.

Compte rendu des procédures aux États-Unis

Des actions collectives similaires ont été déposées aux États-Unis, et une consolidation de ces litiges dans divers districts («MDL») est en cours devant un tribunal fédéral à San Francisco. Dans le MDL, le comité de coordination des demandeurs ainsi que certaines des défenderesses Volkswagen et Audi ont demandé l’approbation préliminaire du tribunal d’un règlement d’une action collective pour les véhicules concernés aux États-Unis équipés de moteurs 2 litres.

Les conditions de ce règlement se retrouvent sur le site web du tribunal américain au www.cand.uscourts.gov/crb/vwmdl. Une audition pour déterminer si la cour fédérale des États-Unis approuvera préliminairement l’action collective américaine est prévue pour le 26 juillet 2016.

LA PUBLICATION DU PRÉSENT AVIS A ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA COUR SUPÉRIEURE DE L’ONTARIO

S’Il y a une tempête de neige en Alberta durant la semaine qui vient…

Pneu avant - Hiver

Ce sera ma faute. Mea maxima culpa. Vous voyez: hier matin, Clio a commencé la journée en portant ses bottes d’hiver…

Pneu avant - Été

Mais, peu après 10 heures, elle arborait ses belles sandales d’été. Évidemment, les habitués de la province savent très bien qu’il peut encore neiger jusqu’en juin, mais il ne sert à rien d’user des pneus neige sur les routes quand les températures de jour sont systématiquement au-dessus des quinze degrés. Et ça augmente la consommation d’essence, d’où le passage aux pneus d’été.

Nous avons profité de ce changement pour aller essayer ses nouvelles chaussures en allant faire un petit tour du côté de la capitale, question de faire quelques courses et de se détendre en cette première journée sans cours (il reste encore beaucoup de travail à faire, donc on n’est pas en vacances). Nous sommes entre autres retournés à ce délicieux restaurant Thai découvert l’année dernière, puisque notre restaurant local est fermé jusqu’à la fin du mois.

Rouleaux Printemps Thai Basil

Nous avons terminé la journée en faisant honneur à une tradition printanière, et je pensais à toi, l’ami Boris:

Sundae

Nous avons inauguré le printeps à Leduc, sur le chemin du retour.