Amuse-gueules

Voici deux courtes vidéos que j’ai prises au défilé de la Fierté 2018 à Edmonton, samedi dernier. Comme ces deux courtes prestations se prêtaient davantage à la vidéo qu’à la photo, j’ai rapidement sorti mon ordiphone pour en capturer un court moment.

Ce que les anglophones appellent une Colour Guard.

Puis un groupe de cornemuses… J’aime beaucoup la cornemuse. C’est un instrument parfait pour les défilés et les parades.

Prochaine mise à jour à ce sujet (il y a plus de 500 photos à traiter), après-demain ou samedi.

 

Publicités

Début de saison

La saison des powwows a commencé en avril, mais pour nous, c’était le premier de la saison, cette fin de semaine, à Maskwacis. Je vous mets, en lien, la vidéo de la grande entrée de samedi soir prise par Oyaté.

Activités de fin de semaine

Oui, je sais. Il y a du laisser-aller. C’est que, après la foire (qui a eu un succès retentissant), il y a eu d’autres célébrations, dont un autre pow wow près de Calgary, sur la réserve Tsuu T’ina. Je n’élaborerai pas davantage… je vais plutôt laisser les images vidéo prises par Oyaté parler par elles-mêmes.

Pow Wow

Vendredi Saint, Oyaté m’a initié à un événement culturel fondamental de sa culture: le pow wow. Celui-ci, le premier de la saison 2010, avait lieu juste au sud de Calgary, tout près du Casino Grey Eagle sur la réserve Tsuu T’ina. Cela se déroulait sous un chapiteau dressé pour l’occasion… mais qui était beaucoup trop petit pour les 700 participants qui s’y sont donné rendez-vous.

Superbe. Et bien entendu, ce n’est qu’une première. Il y en aura d’autres. Je prends un bain culturel, ici. J’ai pris au-delà de cent photos… dont plusieurs demeurent impubliables à cause de l’éclairage quelque peu déficient. Faudra donc que mes lecteurs aillent prendre le même bain d’immersion que moi… ou bien regardent certaines des vidéos disponibles sur la Toile, dont celle-ci, prise sur la réserve d’Oyaté: