Edgars

Saurez-vous résister à l’envie de bailler? Edgar vous met au défi… et rigole (au milieu).

Photos par mon cher et tendre.

Publicités

Tévéminou en commun

Parce que la nostalgie des grands espaces, ça se partage!

Mais c’est qu’on a froid, nous!

Pelotonnés l’un contre l’autre, hier après-midi, Edgar et Rusty, devant une bouche de calorifère… Rien de trop beau pour la classe féline!

OscarFroid
Oscar ne voulait pas être laissé pour compte lorsque les deux autres ont laissé le coussin vacant… on ne peut tout de même pas laisser se perdre cette merveilleuse chaleur lorsqu’il fait -20° dehors…

Famille réunie

5chatsCela n’arrive pas souvent… en fait, cela se produit surtout lorsque l’un de nous est malade et passe donc plus de temps au lit que d’ordinaire. Et là, peu de temps après qu’Oyaté s’est levé, il y avait toujours toute la famille féline sur le lit qui dormait du sommeil du juste félin (à part Oscar, qui était bien éveillé). Dolce farniente!

Ces deux-là…

edgarrustyNos deux plus vieux… ils ont tous deux six ans et ils sont toujours aussi proches l’un de l’autre, Deux amoureux, je vous dis!

Curieux… ça me rappelle que c’est aujourd’hui le 49e anniversaire de mariage de mes parents.

Attraction irrésistible

edgarlokiQue me valent ces regards intéressés de la part des messieurs gris de la maisonnée? Quand ils se perchent ainsi sur le haut du réfrigérateur pour me dévisager à hauteur d’œil, c’est rarement désintéressé…

edgarlokisandwichBien sûr, en contrebas, se trouvaient les sandwiches qui étaient en train d’être assemblés pour notre repas du midi. La viande de poulet a un attrait irrésistible pour ces deux-là. Monsieur Oscar était pour sa part au pied du réfrigérateur à regarder le comptoir avec une envie certaine.

Chats sous un ciel orageux

chats-sous-lorageCe soir, le ciel couvert nous laissait voir une lumière plutôt spectaculaire… que messieurs les matous qui vont au jardin (Edgar et Rusty) semblaient contempler avec une certaine dose d’appréhension… Pourtant, ils devraient depuis le temps s’être habitués à ces orages qui marquent plusieurs fins de soirées d’été par ici.