Cuisine d’hiver: Soupe de pois chiches

J’aime bien les pois chiches. Ils sont nutritifs sans être bourratifs et se prêtent à de multiples utilisations. Je cherchais donc l’autre jour une recette de soupe qui inclurait cet ingrédient. J’achète mes pois chiches secs, ce qui veut évidemment dire que je dois les faire tremper; ce n’est pas le genre de recette qui s’improvise à la dernière minute (à moins d’avoir des pois chiches en boîte à portée de main).

La recette de cette soupe savoureuse vient d’ici… modifiée légèrement par mes bons soins (et doublée en volume). Les ajouts sont indiqués en italique.

  • 2 tasses (500 ml) de pois chiches secs, réhydratés, soit environ 4 tasses (1 litre) de pois chiches (ou 2 boîtes de pois chiches en conserve).
  • 2 cuillères à table (30 ml) d’huile végétale à cuisson (canola ou autre)
  • 2 cuillères à table (30 ml) d’huile d’olive
  • Viande de poulet cuite (j’ai aussi préparé la chose avec des morceaux de saucisse épicée)
  • 4 carottes coupées en dés
  • 2 oignons coupés en dés
  • 3 branche de céleri coupées en dés
  • 4-5 gousses d’ail pressées ou hachées finement
  • 3 litres de bouillon de poulet (ou de bouillon de légumes si on veut une recette entièrement végétarienne)
  • 2 cuillères à thé (10 ml) d’origan
  • 1 cuillère à thé (5 ml) de cumin moulu
  • 1 cuillère à thé (5 ml) de sambhar masala
  • 5 feuilles de laurier
  • Zeste râpé de 2 citrons
  • Un soupçon de sauce piquante (Tabasco, Sriracha, ou autre) au goût
  • Le jus des deux citrons ajoutés en fin de cuisson
  • Sel et poivre (ajouter au moment de servir; le sel empêche les pois chiches d’absorber le liquide et de s’attendrir)
  • ½ tasse (125 ml) de persil frais haché ajouté au moment de servir

Faire tomber l’oignon dans les huiles à feu moyen. Ajouter les carottes et le céleri et sauter pendant environ 2-3 minutes. Ajouter l’ail, le cumin et l’origan et faire revenir un autre 2-3 minutes. Ajouter le bouillon, les pois chiches (la viande si on utilise) et les autres assaisonnements (sauf le sel) et amener à ébullition, puis réduire le feu. Mijoter de 45 minutes à une heure, jusqu’à ce que les pois chiches soient attendris. Assaisonner avec le sel, le poivre et le jus de citron. On peut ajouter du persil frais haché et un soupçon d’huile d’olive au moment de servir.

Produit environ 6 litres de soupe. Se congèle merveilleusement.

On remarquera que la soupe telle que servie ci-haut contient des dés de pommes de terre. Il s’agit là d’un ajout fait à une portion de la soupe peu avant de servir. J’ai donc fait réchauffer environ 1 litre de soupe auquel j’ai ajouté 500 ml de bouillon et deux pommes de terre coupées en petits dés, cuites pendant 20 minutes dans la soupe. Je ne recommande pas leur ajout si on ne consomme pas tout de suite, puisque les pommes de terre tourneront en purée.

Publicités

Petite recette rapide de semaine

Salade quinoa poulet

Saviez-vous que c’était l’année internationale des légumineuses? Oui. Les Nations-Unies ont décidé que les haricots, pois chiches, et autres lentilles devaient être à l’honneur. Après tout, il s’agit d’une source économique et relativement écologique de protéines… et en plus, c’est bon! Je prépare assez souvent des pois chiches (que j’achète secs, donc il faut les faire tremper une nuit avant de les faire cuire) parce que je les aime bien. Et que, une fois cuits, ça se prête à toutes sortes de variations. En voici un exemple. Et si l’on veut faire ce repas à la manière végétarienne, il suffit de faire cuire le quinoa à l’eau plutôt que dans un bouillon de poulet et évidemment d’omettre le poulet à la fin, que l’on pourrait remplacer, par exemple, par des noix. Je n’ai pas vraiment de recette ici; il s’agissait plutôt d’un de ces moments où, ayant jeté un regard dans le frigo, je me suis laissé porter par l’inspiration de ce qu’il y avait et qui ne prendrait pas trop de temps à préparer et ne générerait pas trop de vaisselle. J’étais dans la correction par-dessus les oreilles.

Pois chichesJ’ai donc fait cuire du quinoa dans du bouillon de poulet. Pendant ce temps, dans une poêle sèche, j’ai fait griller des noix de Grenoble en morceaux jusqu’à ce qu’elles commencent à sentir. J’ai retiré du feu puis réservé les noix. Ensuite, dans la même poêle et sans rincer, j’ai fait tomber à feu moyen une demi-échalote sèche dans un peu d’huile d’olive, puis j’ai ajouté des branches de céleri en dés, puis un peu de graine de céleri et de cumin. Après environ une minute, j’ai ajouté les pois chiches déjà cuits et j’ai fait revenir le tout quelques minutes (les pois commençaient à colorer). J’ai arrosé de jus de citron, puis j’ai réduit le feu et ajouté du poivron rouge en dés et de l’oignon vert que j’ai fait revenir quelques minutes avant d’ajouter ensuite le quinoa cuit et les morceaux de noix.

Pois chiches et quinoaEt si l’on veut un plat végétarien, on peut servir immédiatement. Si, comme moi, on a du poulet qui attend de se faire manger, on dépose le mélange de pois chiches et de quinoa dans la casserole ayant servi à faire cuire le quinoa, puis on fait revenir l’autre moitié de l’échalote, puis on ajoute quelques morceaux de poulet déjà cuit dans des aromates (épices pour poulet et piri piri).

Poulet en poêleOn peut, comme je l’ai fait ce soir-là, servir sur un lit de laitue bien croustillante en chiffonnade, ou bien, comme je l’ai fait le lendemain, sur des nouilles de riz… ou sur ce que l’on a sous la main (ou tout seul). Ça nourrit pour pas cher et ça se prépare avec une casserole et une poêle.