Un moment de tendresse

Rusty faisant la toilette d’Edgar… Ces deux-là sont inséparables.

Publicités

Entracte: Excursion au jardin

Petite pause dans l’histoire des chantiers sur le campus pour parler fleurs… parce que c’est maintenant le début de la vraie floraison. Les dicentres (cœurs-saignants) sont particulièrement prolifiques cette année. Il me faudrait en planter quelques autres…

Et la floraison est loin d’être terminée… comme on peut le voir sur la fin de ces ramures qui promettent encore quelques semaines de fleurettes.

Le muguet, pour sa part, achève sa floraison sur le côté de la maison, mais il commence à peine en façade.

Les ancolies sont de toute beauté… et curieusement semblent se répandre par elles-mêmes par semis. J’en retrouve assez loin de leur plate-bande originale.

Toutes délicates, ces clochettes continueront à fleurir pour deux ou trois semaines encore.

Iris1
Photo: Oyaté

Les iris n’ont pas encore éclos… mais on devine bien qu’ils ne tarderont pas…

Iris2
Photo: Oyaté

Tiens! C’est quoi, cette fleur au milieu du bosquet d’iris? Rapprochons-nous…

Iris3
Photo: Oyaté (détail).

Ça vous regarde avec une certaine intensité…

Et puis ça éclos à un autre endroit du jardin… avec de la compagnie! Ces deux plantes qui ont peur de l’eau…

Rusty rêve de s’épivarder

Cette photo a été prise hier, alors que Rusty, perché sur l’allège de la fenêtre de la salle de bains, regardait la cour ensoleillée… mais aussi très enneigée. Contrairement à son frère Edgar, il n’est pas friand de sortir lorsqu’il fait trop froid…

Rusty semblait vouloir me dire: « Non, mais, quand nous ramèneras-tu le printemps? » Bon… on nous promet un réchauffement pour les prochains jours.

Entretemps, nous avons passé une partie de l’après-midi à enlever le petit banc de neige que la Ville avait déposé devant notre trottoir et devant la maison de la voisine (enceinte) dans la matinée. Ce fut notre exercice de la journée.

Mais c’est qu’on a froid, nous!

Pelotonnés l’un contre l’autre, hier après-midi, Edgar et Rusty, devant une bouche de calorifère… Rien de trop beau pour la classe féline!

OscarFroid
Oscar ne voulait pas être laissé pour compte lorsque les deux autres ont laissé le coussin vacant… on ne peut tout de même pas laisser se perdre cette merveilleuse chaleur lorsqu’il fait -20° dehors…

Famille réunie

5chatsCela n’arrive pas souvent… en fait, cela se produit surtout lorsque l’un de nous est malade et passe donc plus de temps au lit que d’ordinaire. Et là, peu de temps après qu’Oyaté s’est levé, il y avait toujours toute la famille féline sur le lit qui dormait du sommeil du juste félin (à part Oscar, qui était bien éveillé). Dolce farniente!

Ces deux-là…

edgarrustyNos deux plus vieux… ils ont tous deux six ans et ils sont toujours aussi proches l’un de l’autre, Deux amoureux, je vous dis!

Curieux… ça me rappelle que c’est aujourd’hui le 49e anniversaire de mariage de mes parents.

Chats sous un ciel orageux

chats-sous-lorageCe soir, le ciel couvert nous laissait voir une lumière plutôt spectaculaire… que messieurs les matous qui vont au jardin (Edgar et Rusty) semblaient contempler avec une certaine dose d’appréhension… Pourtant, ils devraient depuis le temps s’être habitués à ces orages qui marquent plusieurs fins de soirées d’été par ici.