Gueule de Glace

Avec le changement d’heure à l’heure avancée ici mais pas encore en Europe (si je ne m’abuse), je ne sais plus trop à quelle heure il faut que je publie pour que ça sorte à midi, heure de Paris. Si je me suis gouré, je vous demande donc pardon.

Le thème de ce mois-ci, choisi par Blogosth est: glace. Comme on s’en doute, ce ne sont pas les occasions de photographier de la glace qui manquent dans mon coin de pays… sauf cette année. Nous avons eu un hiver doux et sans beaucoup de neige, donc la glace est difficile à trouver, sinon depuis quelques jours, car nous avons eu droit, la semaine dernière, à une véritable tempête de neige qui nous a déposé une vingtaine de centimètres sur la tête, quelque chose d’exceptionnel dans le coin. Cependant, avec le redoux que nous vivons depuis, c’est presque déjà entièrement fondu.

La photo que je vous offre date du samedi 6 avril 1996 (oui, je sais, ce n’est pas hier). C’était un amas de neige en bord de rue en train de fondre à Rigaud (en banlieue ouest de Montréal, au Québec). J’étais là pour une Montée Pascale, activité dont je vous parlerai probablement un jour, mais qui ramènera sûrement des souvenirs agréables à l’ami Boris. Donc, ce banc de neige, en fondant de manière plus ou moins aléatoire, avait creusé cette impressionnante «gueule», qui n’a probablement pas duré beaucoup plus longtemps et que j’ai été bien chanceux de capter sur pellicule, car c’était bien de cela qu’il s’agissait à l’époque: j’avais un appareil argentique. Aujourd’hui, je prendrais probablement une vingtaine de photos numériques, représentant la chose sous tous ses angles… mais alors, je n’avais qu’un budget très limité. Ça reste assez impressionnant (la chose mesurait un bon mètre de long).

Ceci sera ma dernière participation à la Photo du Mois… L’aventure fut amusante et le défi parfois difficile.

Publicités